A  A  A

Dépendances - Alcool


Cette section de notre site Web décrit quelques effets et symptômes reliés au sevrage de différentes drogues. Vous pouvez en prendre connaissance brièvement ici, mais nous vous recommandons de communiquer directement avec nous pour obtenir plus d’information et de l’aide. Il peut être risqué d’essayer d’évaluer votre état par vous-même. L’information présentée ici ne saurait remplacer des conseils ou du support par des professionnels.
Pour des renseignements plus détaillés sur les effets, les risques et les symptômes de sevrage aux différentes drogues et dépendances, visitez le site Web du Centre de toxicomanie et de santé mentale.
 

Alcool


Si vous avez une dépendance à l’alcool et avez pris la décision d’arrêter de boire, vous devez vous attendre à un certain nombre de symptômes physiques déplaisants, comme des maux de tête, des nausées, des vomissements, des tremblements, des sueurs et de l’insomnie. Parmi certains effets plus graves, mentionnons les convulsions ou les hallucinations. Il se peut aussi que vous vous sentiez contrarié, anxieux ou dépressif.
À votre arrivée au Centre de gestion du sevrage d’Ottawa (CGSO), nous évaluerons votre état de santé afin de juger si un sevrage à notre Centre vous convient. Au besoin, nous pourrions vous diriger vers un hôpital.
 
Si notre évaluation indique qu’un sevrage dans notre Centre est approprié, vous serez admis à notre unité d’observation, où nous vous offrirons un soutien et une surveillance continus. La plupart des gens commencent par une période d’observation allant de 4 à 24 heures. Lorsque vos symptômes les plus sévères se seront stabilisés, vous pourrez entreprendre un programme de traitement, qui comprendra du counseling, de l’acupuncture, des rencontres des AA et autres groupes. Un conseiller pourra discuter avec vous des objectifs de votre traitement et de vos projets à long terme. Après votre séjour, vous aurez la possibilité de communiquer avec nous en tout temps, jour et nuit, pour parler de votre rétablissement ou pour demander du soutien.
 
Après la phase initiale de sevrage, la plupart des personnes auront besoin d’autres traitements pour les aider à atteindre leurs objectifs de rétablissement. Cela pourrait comprendre des traitements en résidence ou en consultation externe, de la thérapie individuelle ou de groupe, certains médicaments, du développement personnel ou des groupes de soutien comme les Alcooliques Anonymes/Smart Recovery.
 
Pour obtenir plus de renseignements au sujet de la dépendance à l’alcool, consultez le site Web du Centre de toxicomanie et de santé mentale.